Est-ce que tout le monde est hypnotisable ?

   J'entends souvent : « Je viens vous voir mais je ne sais pas si je suis réceptif à l'hypnose. ».
En fait, cela vient de l'image véhiculée par l'hypnose de spectacle. Tout le monde rentre en hypnose dans sa journée, et même plusieurs fois par jour. Cela peut prendre diverses formes! une absence au feu rouge, un moment où l'on décroche complètement d'un film, ou au contraire que l'on est complétement absorbé par celui-ci et que l'on n'entend pas qu'on nous pose une question, un moment où l'on est vraiment dans une conversation avec quelqu'un et que tout ce qui se passe autour n'a plus d'importance. Ce sont tous des états d'hypnose, et il en existe bien d'autres encore.
Cela permet à notre cerveau de se concentrer sur une chose qui est importante pour nous à ce moment-là.
En cabinet, l'hypnose vous permettra de dédier du temps à votre problématique, et de laisser s'exprimer votre plein potentiel qui tourne en tâche de fond à longueur de journée.

 

 

Vais-je oublier ce qui s'est passé pendant la séance ?

À cette question, je ne peux répondre que « Pas forcément ».

Il est possible de se souvenir de l'intégralité d'une séance, et c'est d'ailleurs le cas la majorité du temps, comme d'en oublier une bonne partie.

Pour vous l'imager, c'est un peu comme cette phase de réveil juste après avoir dormi, vous vous souvenez de votre rêve et plus vous vous réveillez, plus vous oubliez certains détails, jusqu'à ne retenir que certaines bribes. Des fois, en revanche, vous vous en souvenez très bien, et vous pouvez le raconter de manière très détaillée (enfin, généralement vous le gardez pour vous, les détails des rêves sont quand même souvent particuliers ! )
Il est donc possible d'avoir une amnésie temporaire, et un simple questionnement permet souvent de se souvenir progressivement d'une bonne partie si ce n'est de la séance complète.
 

 

L'hypnose peut-elle remplacer un traitement ou se substituer à un suivi médical ?

NON, SURTOUT PAS !

L'hypnothérapie est une thérapie complémentaire, c'est-à-dire qu'elle peut très bien venir compléter un accompagnement médical, mais en aucun cas elle ne peut se substituer à un traitement médicamenteux ou à un suivi effectué par un médecin !

A ce titre, il est nécessaire de me transmettre toutes informations concernant un traitement ou un suivi médical en cours afin de pouvoir me mettre en relation avec votre médecin si besoin, et vous accompagner de la meilleure manière possible.
 

 

Comment trouver un hypnothérapeute de confiance ?

Déjà n'hésitez pas à demander à un professionnel de santé que vous connaissez et en qui vous avez confiance (votre médecin de famille, kiné, psy, etc).

Vous pouvez également regarder les avis laissés sur sa page. Je vous encourage à les lire, car ils en disent généralement beaucoup sur la manière dont fonctionne le praticien.

MAIS SURTOUT, je vous invite à le choisir parce que sa façon d'être, de faire, de parler vous plaît. La relation de confiance est bien plus importante dans l'avancée d'un suivi que l'outil que le praticien utilise.

De plus, il ne faut surtout pas hésiter à partager vos doutes avec votre praticien voire en changer si vous voyez qu'après quelques séances le feeling ne vous convient pas. On progresse lorsque l'on se sent à l'aise, et nous sommes à l'aise avec quelqu'un qui nous inspire confiance.
 

 

Vous allez me mettre en hypnose et mes problèmes vont disparaître comme ça sans que rien faire ?

Non, bien entendu.

Lorsque vous venez en séance, je vais vous poser quelques questions (pas trop non plus), pour que nous puissions ensuite co-créer la séance.

C'est-à-dire que je vais vous apprendre à rentrer en hypnose, à explorer cet état de changement facilité, et de là, vous allez en quelque sorte créer votre solution à l'intérieur de celui-ci, car l'expert de vous, c'est... vous ! (je continuerai de vous accompagner pendant cette mise en place, bien entendu.)
 

 

Pour hypnotiser, il faut un don non ?

 

Non.

N'importe qui peut apprendre l'hypnose, et même plutôt rapidement. L'hypnose n'est autre qu'une manière d'utiliser sa voix, ses gestes pour nous faire rentrer dans un état d'apprentissage facilité.

Ce qui prend le plus de temps, c'est d'apprendre à accompagner des personnes avec cet outil, pour ne pas faire n'importe quoi.

Chaque personne étant différente, c'est l'adaptabilité, l'expérience, la connaissance de l'humain dont fait preuve l'hypnothérapeute qui sont les compétences majeures.
Ce ne sont pas des dons.

 

 

Si je règle mon problème en hypnose, il va se déplacer ailleurs ?

 

Ce n'est pas le principe. En fait, ça dépend de la manière dont on travaille.

Lorsque vous venez en séance, généralement vous venez avec une problématique qui vous ennuie au quotidien. Le but du suivi sera de définir si ce comportement inadapté est une conséquence de quelque chose de plus profond ou si c'est juste un changement d'habitude, une mise à jour à faire au niveau du cerveau, pour qu'il agisse de manière plus adaptée.

Dans le cas où la problématique est plus profonde, je vais vous prendre l'exemple des béquilles :
Lorsque l'on se blesse à la jambe, il peut être nécessaire pendant un temps d'utiliser des béquilles pour pouvoir marcher sans appuyer sur notre blessure et l'aggraver. C'est ennuyeux, fatigant, mais ça nous protège. Si vous venez me voir et que vous me dites que vos béquilles vous empêchent de marcher facilement, que je vous les enlève conformément à votre demande, mais que votre blessure n'était pas encore rétablie, vous allez ré-appuyer pleinement sur votre jambe, et sentir à nouveau cette douleur.

Ici, deux cas de figures :
1- Vous attrapez n'importe quel autre truc qui ressemble à une béquille pour éviter de souffrir de la jambe (compensation par la nourriture, cigarette, alcool, sexe, etc ?)
2- Vous vous faîtes très mal en marchant sans béquille (colère excessive, insomnie, grosse période de stress, etc ?)

Vous l'aurez compris, on va donc vérifier que votre jambe est à nouveau en pleine santé en premier lieu, et si ce n'est pas le cas, on va faire en sorte que ça le devienne, pour que ces béquilles vous les posiez naturellement de vous-même quand elles n'auront plus d'utilité.

 

 

Puis-je être manipulé sous hypnose ?

 

La question a le mérite d'être posée, le terme intéressant ici c'est le mot manipulation.
Il y a de nombreux tests qui ont été réalisés par Milton Erickson, qui est un peu le papa de l'hypnose moderne. Avec ceux-ci, il a démontré que c'est plus difficile de manipuler une personne en hypnose, car dans cet état elle ne réagit pas par complaisance sociale, comme on peut le faire hors hypnose (« bah ça va, tu peux faire ça, c'est pas très grave ? »).

Revenons au terme de manipulation, il existe des manipulateurs dans toutes les professions, et ce n'est pas ladite profession le problème, c'est la personne. Qu'elle soit juste une connaissance, votre médecin traitant, votre avocat, votre coach, vôtre hypnothérapeute, ce n'est pas l'outil le problème, c'est elle, et ce sont des personnes qui se font bien évidemment repérer et dénoncer.
Pour conclure, l'hypnose n'est pas une pratique à risque, oui on peut vous manipuler, comme partout, mais c'est quand même très rare.

Vous ne faites pas confiance à n'importe quelle personne que vous croisez dans la rue, prenez donc également le temps de vous faire un avis avant de faire confiance aux spécialistes de chaque métier que vous consultez/embauchez.

 

 

Je vais pouvoir retrouver des souvenirs grâce à l'hypnose ?

 

On en rêve et cette idée a longtemps été considérée comme vraie. Malheureusement, ça ne fonctionne pas comme ça.

La mémoire s'efface peu à peu, et ne garde que les choses que l'on entretient au fur et à mesure que le temps avance.

Si je vous demande de vous rappeler de ce que vous avez fait le 3ème mardi de février l'année dernière, même si vous vous en souveniez, votre cerveau n'a gardé que quelques bribes d'informations de tout ce qui s'est passé pour vous à ce moment-là. Le questionnement pourrait fournir des informations limitées, mais pire encore, on prendrait le risque d'induire un faux souvenir.

En effet, le cerveau n'aime pas le vide, si vous lui demandez de quelle couleur étaient les vêtements des personnes que vous avez croisées ce mardi-là, il risque de les habiller avec sa logique, mais pas comme elles l'étaient réellement, car il n'a pas gardé cette information.

Cela ne veut cependant pas dire que l'on ne peut pas travailler sur une problématique de fond, même sans en connaître l'origine.

 

 

Mais, on perd le contrôle quand on rentre en hypnose ?

 

Non, rassurez-vous.

L'hypnose est  juste un état naturel, dans lequel vous allez apprendre à rentrer en étant guidé.
L'entrée dans cet état, c'est une coopération entre vous et votre praticien, c'est vous qui décidez si oui ou non, vous avez envie d'y aller.

Vous pourrez en sortir naturellement à n'importe quel moment, si vous souhaitez arrêter l'expérience ou si vous avez besoin de faire une pause. Vous pourrez continuer de parler avec la personne qui vous accompagne tout du long de la séance.

Cela va également vous permettre, dans cet état de conscience modifié, d'apprentissage facilité, de dépasser des problématiques que consciemment vous n'arriviez pas à régler. Apprendre à rentrer en hypnose, et à dépasser ses problématiques, c'est donc plutôt un GAIN de contrôle, une meilleure maîtrise de soi

 

 

On peut rester bloqué en hypnose ?

 

Et non ! :)

L'état d'hypnose est naturel. De la même manière que vous n'êtes jamais resté bloqué dans une rêverie, dans un moment où vous déconnectez un peu d’une conversation, ou lorsque vous partez dans vos pensées, vous ressortirez de l'état d'hypnose naturellement.

Il y a deux cas de figure :

-99,9% du temps, vous sortez d'hypnose à la fin de la séance, au moment voulu, ou alors 2-3 minutes après, parce que votre cerveau a besoin d’un petit peu plus de temps pour intégrer l'expérience. (C’est un moment où vous pouvez le remercier, il est sympa, il prend le temps de faire ça bien !)

-Le deuxième ? Vous êtes très fatigué, et vous plongez naturellement dans le sommeil, et vous vous réveillez quelques minutes plus tard. (En cabinet, ça n’arrive quasiment jamais, c’est surtout en autohypnose, pensez d'ailleurs à mettre un petit réveil au cas où dans ces moments-là si c’est votre cas !)

 

 

Contactez-moi Pour toutes demandes d’information
ou prise de rendez-vous, vous pouvez me contacter
soit par téléphone ou via notre formulaire de contact.
Avis-clients Vous voulez laisser ou consulter un avis ?
N’hésitez pas à cliquer ci-dessus pour accéder à la page.
Consulter les avis